COURBE D'ARMEMENT: MAWASHI SA

OIE-ZUKI(video1, video2)

Oie-Zuki-Chudan, de face.

1. Point de départ de la technique
Oie-Zuki est un coup de poing (ZUKI) délivré de la main correspondant au pied que l'on avance de

  1. La garde Chudan.
  2. La hanche droite.

1'. Zone de décision
pour b, à partir de Mawashi-Kamae SA, quand la main se déplace entre le plexus (E) et la hanche droite.

2. Courbe d'exécution

  1. Ligne droite dans l'axe du corps.
  2. Quand la main droite arrive à la hanche droite elle se dirige directement vers l'avant, sur la cible, rejoignant l'axe du corps.

3. Point d'arrivée
Dans l'axe du Corps.

 
4. Sens d'application de la force
Directement vers l'avant.


5. Détails d'exécution :
2 formes

  1. Débute comme Gyaku-Zuki mais, on avance le pied au dernier moment pour suivre Tori qui recule.
  2. Au moment où le poing droit rejoint la hanche, on la lance en avant, et au travers de Tori, avec une forte impulsion du ventre, bras et jambes relaxés. Quand le pied dépasse la jambe d'appui, exercer une forte répulsion du pied gauche sur le sol tout en laissant le bras partir, relaxé, en frottant les côtes du coude. Le coude se déplie naturellement et le poing achève sa rotation dans l'axe du corps (photo) tandis que le pied droit se pose en avant (ou légèrement plus tôt).
vu de profil

Remarques :
Dans la seconde forme, le pied avant sera dirigé directement vers l'avant, tandis que le pied arrière sera ouvert à 90° vers l'extérieur, talon sur la même ligne, jambe fléchie pour que la hanche soit horizontale (Zen-Kutsu [1re forme]). La deuxième forme est également utilisable suivant la distance à parcourir (la longueur du pas).

Hanche, pied et poing arrivent en même temps. Le poing est donc projeté par le ventre au moment où le bassin est de face. La position finale du corps ne dépendant que de l'amplitude du pas (court=de face ; long= de profil). Cette amplitude dépendant elle-même de l'utilisation que l'on en fait (ajustement de la distance à partir de Gyaku-Zuki, attaque en poursuite (shotokan), ou attaque portée à distance (shotokai)). 
La force est toujours transmise par le hara, jamais par l'impulsion de la jambe arrière ou de la jambe avant.

6. Critères d'efficacité
Voir Mai-Te et

7. Usage du ventre

8. Utilisations

9. Entraînement

  1. Avancer, à partir de Gyaku-Zuki, en repoussant le ventre d'un partenaire qui résiste un peu.
  2. Avancer le pied à l'aide d'une simple impulsion du ventre.
  3. Comme b, en frappant.
  4. Ajouter à b une forte répulsion du pied d'appui une fois en Nekoaski-Dachi.
  5. Ajouter à d la sensation d'ouvrir le coude et de transmettre le Ki au travers du poing en l'imaginant très lourd et en soufflant au travers.

10. Variantes

11. Gammes Oie-Zuki-Jodan

11'. Gammes Oie-Zuki-Chudan ou Gedan

12. Défense contre Oie-Zuki : voir Mai-Te.

13. Contre-attaques

- Contre Oie-Zuki-Jodan

Oie-Zuki-Jodan

a) En vraie garde :

Tout en écartant le pied droit vers l'extérieur, dévier son attaque avec la paume droite. Contre-attaquer avec Mawashi-Hiza-Geri tout en tirant son bras vers l'arrière et le bas avec la main gauche.

b) En fausse garde

- Contre Oie-Zuki-Chudan

a) En vraie garde :

b) En fausse garde :

- Contre Oie-Zuki-Gedan

a) En vraie garde :

b) En fausse garde :

Les GAMMES, avertissements

RETOUR

Mawashi-Ryu-Karaté-Do - Travail du ventre - Les gardes - L'Art des courbes - Postures & déplacements - Les techniques - Les Kata Traditionnels - Stratégie & Tactique - Les Kata Mawashi - Vos attentes